Revue de Kinésithérapie

#RDKS3: Mal au dos? Et si cela ne venait pas du dos?

9 fois sur 10, lorsque je dis à mes patients « allongez vous sur le dos », ceux-ci s’allongent sur le ventre. Au début je trouvais cela amusant. Après plusieurs années j’ai tenté de trouver une explication.

Je me suis d’abord demandé si cela ne venait pas de moi. Ma phrase est-elle explicite? Prête t-elle à confusion? J’ai alors changé plusieurs fois de formule. Par exemples: « Allongez-vous », « Mettez vous sur le dos », « Installez vous ». Cela n’a pas changé grand chose. Le plus efficace reste de dire « Allongez vous », et de placer un coussin sur la table pour que le patient comprenne qu’il ne va pas pouvoir se mettre à plat ventre.

Je crois donc que cela ne vient pas de moi. Alors comment expliquez ce drôle de phénomène?

Il faut savoir que la grande majorité des patients viennent pour un problème de dos (lombaire, dorsal, cervical). Il est donc fréquent que leurs douleurs se situent sur la face postérieure de leur corps. Ainsi, lors de la première séance de kinésithérapie, ils s’attendent à ce que nous abordions leur dos par un massage. Il est légitime de penser que si l’on ressent une douleur, une gêne ou une tension située dans le dos, le traitement devra aborder directement cette face du corps. Cependant la réponse se situe fréquemment de l’autre côté du corps, en avant de la colonne vertébrale.

Rappelez vous, dans le numéro 1 de cette revue nous l’évoquions, nous passons beaucoup de temps en position assise. Cette position a pour effet de raccourcir ce que nous appelons les chaînes musculaires antérieures. Les chaînes musculaires sont l’ensemble des muscles fonctionnant en synergie  dans le corps humain. Elles sont multiples, et permettent à notre corps de se mouvoir avec coordination, unité, harmonie. Pour schématiser nous allons dire qu’il y a une chaîne antérieure et une postérieure. Celle de devant nous empêcherait de tomber en arrière et inversement pour la chaîne de derrière. Ces deux chaînes s’équilibrent. Revenons à notre quotidien: si la chaîne antérieure est trop courte, alors en position debout notre corps est déséquilibré vers l’avant. Ainsi la chaîne postérieure doit travailler davantage pour nous éviter de tomber. Les muscles constituant cette chaîne sont donc trop sollicités, ils fatiguent, se contracturent. C’est une explication très caricaturale, donc fausse. Mais elle a le mérite d’être comprise, et elle explique simplement une problématique majeure de notre corps sédentaire. Ce déséquilibre ne concerne évidemment pas uniquement les chaînes musculaires. Il peut y avoir également l’intervention de troubles viscéraux, de perte de mobilité fasciale et aponévrotique, éventuellement cutanée. Evidement cela s’accompagne de dysfonctions articulaires. Il faut donc considérer le corps dans son ensemble et en faire une analyse globale si l’on veut le traiter efficacement.

Petit conseil pratique pour en arriver là: Etirez votre chaîne antérieure régulièrement si vous êtes souvent assis. Comment faire? Appelez moi, c’est 200 euros de l’heure. Non, je plaisante, je n’ai pas le temps. Faites des exercices simples comme ceux là pour le dos et le bassin, et ceux là pour le dos et les épaules. Le top, c’est de vous acheter un gros ballon, c’est confortable et bien moins ennuyeux. Sur la première photo vous verrez que l’on étire tout en une seule posture. Donc c’est plus rapide.

Autre conseil préventif: Ne restez pas assis plus d’une heure. Changez de position régulièrement. Je sais que cela est difficile pour beaucoup. Mais il faut trouver le moyen. La santé est la priorité. C’est votre meilleur capital. Nous vivons dans une société où la règle est le capitalisme économique. Amasser sans fin. Et bien faites pareil pour votre corps. Amassez du capital santé sans fin. Ce capitalisme n’a pas d’effets néfastes: ni sur l’environnement, ni sur les conditions de vie de votre prochain. Au contraire, prendre soin de vous contribue à faire avancer l’humanité. Car nous faisons partie d’un tout, et donc chacune de nos actions a un effet sur cette unité. Trêve de politique et de philosophie. Dans certaines entreprises on essaye de régler ces problèmes de rachialgies. Pendant longtemps on a travaillé sur l’ergonomie des chaises et des fauteuils. Mais cela ne suffit pas. Car peu importe la posture, rester assis longtemps est un problème. Il existe des bureaux qui peuvent répondre aux problèmes de la position assise prolongée. Ces bureaux permettent de travailler dans deux positions: assise ou debout. Ainsi, vous alternez votre posture autant que vous le souhaitez. Votre colonne lombaire ne reste pas dans la même position. Cela ne remplace toutefois pas la nécessité de faire des pauses régulières pour MARCHER. Il existe plusieurs modèles sur le marché. Certains sont même transportables facilement.

Pour conclure, mieux vaut prévenir que guérir. Etirez vous et bougez, toujours! Ainsi vous n’aurez jamais à vous demander de quel côté il faut vous allonger sur une table de kinésithérapie. A moins de venir pour un massage détente, mais dans ce cas vous pouvez vous mettre sur le ventre !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s